Conseils maintenance/installation tank à lait

2007-06-12 08:09
charriau
Sales manager
ENTRETIEN DU TANK A LAIT

Le tank à lait est un maillon essentiel du circuit du lait. Mal entretenu, c'est un risque supplémentaire de dégradation de la qualité du lait, c'est un groupe froid qui tourne trop longtemps et qui consomme plus d'électricité.

Au quotidien

1°) Lors de la première traite : démarrer la réfrigération lorsque le volume de lait est suffisant pour être correctement agité (attendre que la pale d'agitation soit immergée). Le démarrage prématuré de la réfrigération entraîne une formation de glace au fond de la cuve avec un risque de blocage de la pale d'agitation et donc de griller le moteur, un accroissement de la lipolyse, une détérioration du compresseur du fait de l'aspiration de fréon liquide (c'est à dire aussi froid qu'au départ de son circuit).

2°) Après que la cuve ait été vidée : l'intérieur de la cuve doit être lavé aussitôt. Maintenir l’extérieur du tank propre (ne pas utiliser de laine d'acier ou de matières abrasives). En particulier (après chaque collecte) la sortie du tank (intérieur et extérieur) pour éviter les contaminations du lait lors du pompage par le bas du tank.

3°) Ne rien entreposer (sacs, caisses, bidons, etc...) devant le condenseur (radiateur), il doit être parfaitement dégagé. Une importante quantité d'air doit circuler autour du condenseur, ainsi pour un tank de 600 litres, il faut 1500 m3/h d'air à 18°C !

Une fois par mois

1°) Vérifier si les trous du (des) diffuseur(s) de lavage dans le tank ne sont pas obstrués.

2°) S'assurer que le lavage du tank a bien été réalisé avec de l’eau chaude (65°C minimum, la matière grasse se dissous à partir de 55°C) et la dose préconisée de détergent acide et alcalin chloré en alternance (sauf cas particulier de produit en phase unique).
Attention à ne pas mettre de l'eau trop chaude qui va déformer l'inox et certaines soudures.
Attention aux eaux utilisées pour le lavage (eau non potable en provenance d'un puit par exemple), si elles ne sont pas traitées correctement, elles peuvent occasionner des dépôts et/ou une corrosion accélérée. Il est souhaitable d'utiliser de l'eau potable. Le dernier rinçage doit obligatoirement être fait avec de l'eau potable.

3°) S'assurer qu'il ne reste pas de dépôt au fond de la cuve.

4°) S'assurer du bon fonctionnement de l'agitateur 2 minutes toutes les 13 minutes (cycle de 15 minutes).

5°) S'assurer que l'électro-vanne de lavage ne fuit pas.

Une fois par trimestre

1°) Nettoyez les ailettes du condenseur (radiateur) avec une brosse sèche (l'eau contribuerait à l'encrassement) non métallique ou de l’air comprimé. L’encrassement du condenseur engendre :
- une surchauffe du compresseur frigorifique, d’où des ventilateurs qui "grillent" plus fréquemment,
- un temps de refroidissement du lait plus long, ce qui risque de favoriser le développement de germes,
- une surconsommation d'électricité.
Cet entretien va de pair avec une bonne aération du groupe : il faut assurer une bonne évacuation de la chaleur. Il doit y avoir une entrée (point bas) et une sortie (point haut). En été, s’il fait vraiment chaud, l’idéal est même de créer un courant d’air pendant le refroidissement.

2°) Le thermostat peut être mal réglé ou défectueux. Vérifier que la température du lait est entre 2 et 4°C. Le refroidissement du lait doit être terminé 1h30 à 2h00 maximum après la fin de la traite.

Une fois par an

1°) Les électro-vannes d'arrivée d'eau sont équipées de filtres; il est utile de les nettoyer une fois par an.

2°) Vérifier la mise à niveau de la cuve.

Une fois dans la vie du tank

1°) Conserver une bonne photocopie complète de son tableau de jaugeage dans un endroit à l'abri de la saleté.

2°) Le condenseur du tank doit être positionné loin de :
- l'échappement de la pompe à vide (machine à traire) sinon l'huile de graissage va colmater les ailettes du radiateur,
- stockage des farines et aliments pour animaux qui dégagent beaucoup de poussières quand on les manipule.

3°) Placer le tank de façon à pouvoir laver tout autour.

4°) Le sol doit être en pente légère pour éviter une stagnation de l'eau sous la cuve. Un regard de drainage près de l'orifice de vidange est souhaitable, pour faciliter la vidange et le nettoyage.

Lien wikipedia.

Dernière modification par charriau (2009-02-18 08:41)